Hystoire

primo rifugio gastaldiLe premier refuge Gastaldi a été construit par la section du Turin du Club Alpino Italiano en lorsque l’alpinisme a fait ses premiers pas sur les montagnes les plus proches de la capitale, précisément dans les vallées de Lanzo. Il est dédié à l’ex-président de la section du Turin du CAI, le géologue Bartolomeo Gastaldi.
Le premier bâtiment, construit dans la localité de Crot del Ciaussiné, du nom d’une ancienne carrière de chaux, remonte à 1880 et consistait en un seul environnement.
Au cours des vingt années suivantes, il fut agrandi plusieurs fois mais le petit Rifugio Gastaldi était néanmoins insuffisant en raison du nombre croissant de visiteurs en alpinisme dans la région. La section turinoise du CAI a alors décidé de construire un nouvel hôtel-refuge situé à quelques mètres de l’ancien refuge.
Le nouveau refuge a été inauguré solennellement le 2 septembre 1904, à l’occasion du XXXV Congrès des Montagnards Italiens tenu par la section de Turin et tenu dans le Val d’Ala. 160 alpinistes de toutes les régions d’Italie et 45 guides ont participé. Les services offerts par le refuge au cours de ces années étaient ceux d’un véritable hôtel de luxe doté de tout le confort, y compris de l’eau chaude, des radiateurs et du champagne. Malheureusement, après quatre ans seulement, le nouvel hôtel-refuge est détruit par un incendie causé par insouciance de quelqu’un. Reconstruit comme avant, il a été rouvert deux ans plus tard et agrandi en 1930.
Au cours de la Résistance, il servit de base aux partisans et lors des batailles d’octobre 1944 avec les forces nazies, il fut incendié et détruit. Ainsi, bien que très endommagée, la retraite désormais ancienne a repris sa fonction irremplaçable, gérée par le guide légendaire Giuseppe Ferro Famil dit «Vulpòt». Cette période a duré jusqu’au 26 juillet 1970, jour de l’inauguration du Nuovo Rifugio reconstruit, qui à travers ses nombreuses innovations technologiques continue son histoire à ce jour.
En 1983, une partie du Vecchio Rifugio a été transformée en une exposition permanente, liée au Museo Nazionale della Montagna de Turin et consacrée à l’histoire de l’alpinisme piémontais, qui dure plus de cent ans.

Registre des gardiens de Rifugio Gastaldi

1946-1969 : Giuseppe Ferro Famil (Vulpot)
1970-1972 : Franco Castagneri (Taroc)
1973-1982 : Gege Picatto
1983-1993 : Nanni Bertoni
1994-1995 : Marco Degani
1996-2004 : Guido e Antonella Rocci
2005-2008 : Marco Ferraris
dal 2009 : Roberto Chiosso